• Magali Natur Ô Merveille

MIROIR, MON BEAU MIROIR ? POURQUOI NE SUIS-JE PAS BELLE ?

Mis à jour : 11 août 2019



Le Larousse nous dit que la beauté est :

« la qualité de quelqu’un, de quelque chose qui est beau, conforme à un idéal esthétique » ou « caractère de ce qui est digne d’admiration par ses qualités intellectuelles ou morales ».


Lorsque vous vous critiquez dans la salle de bain, à quelle définition pensez-vous ?

Vos atouts physiques ou intellectuels ? Malheureusement ces derniers sont mis au placard !


A l’heure d’aujourd’hui, j’ai réussi à ne plus me critiquer et à m’accepter.

Alors j’espère que vous-y arriverez aussi si ce n’est pas déjà le cas !



- L’âge où tout commence :


L’expression dit que : « ce sont dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures. »

Alors forcément, les plus gros complexes commencent à un âge où tout se met à bouger, vous êtes encore malléables. J’ai nommé : L’ADOLESCENCE.

Etant jeune, vous avez grandis avec des idéaux à travers les magazines, la TV. Face à des modèles de perfections.



A cet âge, on se met à se comparer entre copains / copines et les moqueries mals placées font leurs apparitions.

Votre propre jugement, avec sa voix détestable, se met alors à vous scanner des doigts de pieds, parfois tordus, à vos jambes longilignes ou trop rondes.

Les rayons X passent dans tous les recoins !

Parfois il se met à prendre une place de plus en plus importante jusqu’à en modifier vos habitudes :

Les shorts deviennent des robes longues, les tongues, des chaussures fermées ; vous souriez la bouche serrée à cause de vos dents tordues.

Cette impression que vos défauts sont écrits sur votre front et que votre entourage ne voit qu’eux.

Là où vous voyez les personnes avec leurs qualités physiques ET morales, vous occultez inconsciemment cette deuxième partie de vous-même.


Vous plaçez la barre de l’exigence tellement haute qu’elle n’est pas atteignable malgré vos efforts.


- Quand le complexe se transforme en maladie :


Quand le reflet dans le miroir devient insupportable, et le mal-être également ; des troubles du comportement alimentaire peuvent apparaitre et une DYSMORPHOPHOBIE également.

C’est une maladie qui déforme le regard que l’on porte à nous-mêmes.

Une personne très mince peut se trouver réellement corpulente dans le miroir.

Faire du 34 ou moins en pantalon et choisir une taille 38 ou plus si elle ne connait pas sa taille de pantalon en magasin !

C’est alors un réel travail de fond qui doit être fait et encadré par des professionnels de santé pour apprendre à se recentrer sur son corps et se le réapproprier.


Si vos complexes vous font changer votre quotidien, ne devriez-vous pas travailler sur votre image pour les accepter enfin ?

Des exercices de pleine conscience, du yoga, des automassages peuvent aider à s’accepter.


Personnellement, j’ai pu tester une méthode qui m’a bien aidé :


Un bracelet en plastique souple mis à mon poignet. A chaque fois que j’émettais une critique négative sur moi-même (physique ou morale), je changeais le bracelet de bras.

Le but étant, au fur et à mesure des jours et des semaines, qu’il ne change plus de côté.


>>> Avec de la volonté, j’ai réussi à endiguer ce réflexe. Car oui, j’ai remarqué qu’il y avait :

d’une part un problème d’acceptation de soi et de l’autre, que la critique était devenue un réflexe !


Apprenez à vous regarder droit dans les yeux et à vous dire que vous êtes beaux et belles.

Au début, vous n'y mettrez peut-être pas beaucoup de convictions. Mais dites-le vous dix fois de suite à haute voix tous les matins et croyez-y de toutes vos forces.

Apprendre à s’aimer est parfois long et pas de tout repos car est dû à des problèmes complexes qu’il faut régler en profondeur.

Mais si vous vous aimez vous-même, que vous prenez soin de vous et de votre corps tel qu’il est au lieu de vouloir le changer à tout prix, ne vivrez-vous pas plus ouverts sur le monde ? Epanouies ?

Libres, sans dictat de cette beauté conforme à un idéal ? Avec vos propres choix et critères ?

N’oublions pas que la beauté est subjective comme les goûts et les couleurs et que la beauté n’est pas universelle.


Sur ce, portez-vous bien, prenez soin de vous et à bientôt !

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout