• Magali Natur Ô Merveille

10 astuces naturopathiques pour se sevrer du sucre:

Mis à jour : 20 avr. 2020



        Quasi inexistant des foyers occidentaux il y a un siècle, la consommation de sucre a été multipliée par 20 depuis! Il se trouve partout! Dans les plats industriels, les sodas, jusqu’aux desserts, yaourts et dans les cafés que vous prenez pour terminer ce délicieux festin . Ceci est un exemple extrême mais qui pour certains est le quotidien.

Malheureusement sous son goût délicieux se cache un dangereux prédateur. En effet, le sucre est une drogue. Et oui, d’après les addictologues, la dépendance au sucre serait comparable à celle de la cocaïne! L’appel du sucre est, chez certaines personnes, tellement fort que le cerveau, en manque, devient irrationnel le temps qu’il obtienne « sa dose ».

Cependant ce fléau engendre de réels problèmes de santé touchant toutes les catégories d’âge: De l’hyperactivité chez les enfants et du surpoids.Chez les adultes, des pathologies telles que du diabète, de l’obésité, des problèmes cardio-vasculaires…

Le sevrage du sucre est un processus plus ou moins long, qui fait appel à la volonté mais qui apporte beaucoup de bénéfices.

Voici 10 conseils pour se sevrer définitivement du sucre:



1- Je mange des glucides à index glycémique bas à modéré: céréales complètes, riz basmati, patate douce, pain de campagne, pain complet, des légumineuses (pois chiches, petit pois, lentilles…).

Petit point biologie: Comment fonctionne la glycémie lorsque l’on mange.

Prenons un exemple: une personne mange plusieurs bonbons, IG (=index glycémique) élevé , ceux-ci font grimper son taux de sucre (= la glycémie ) dans le sang rapidement. En réponse, son corps va sécréter de l’insuline pour faire chuter la glycémie rapidement. Malheureusement, souvent, la glycémie étant montée vite, beaucoup d’insuline a été sécrétée et une légère hypoglycémie peut se faire ressentir. Cette hypoglycémie va alors provoquer chez l’individu une sensation de faim et surtout un sentiment d’avoir envie de sucre d’où le dicton: « le sucre appelle le sucre! »


Je précise que chez les diabétiques ce schéma ne fonctionne pas, c’est pour cela qu’ils se retrouvent en hyperglycémie.

Lorsque que l’on mange un aliment à index glycémique bas, le pic d’insuline est moins élevé. Il n’y a donc pas cette hypoglycémie et donc pas de fringale par la suite.



2- Je fais attention à mes cuissons. En effet, ce paramètre influence également l’index glycémique des aliments.

Préférez des cuissons courtes et douces, < 110°. Mangez cru régulièrement, des légumes cuits croquants, des pâtes « aldente »…

3- Je remplace le sucre blanc par de la stevia ou du xylitol (sucre de bouleau) par exemple. Qui ont des index glycémiques bien plus bas et un pouvoir sucrant plus grand.

J’essaye par la suite au fur et à mesure de les supprimer petit à petit de mon café, thé , tisane…



4- Je bois 1,5 litre d’eau par jour minimum afin de stimuler l’élimination des déchets acides et toxines. L’eau contribue à un pH équilibré.

Favoriser les tisanes, les eaux parfumées (pas de sirop!), et l’eau .

Astuce pour des eaux parfumées: couper des fruits en morceaux, des herbes fraiches, des légumes, des épices dans de l’eau et mettre le tout au réfrigérateur quelques heures.

5- Je bois un verre de jus de légumes avant chaque repas pendant 15 jours à 1 mois pour détoxiquer mon organisme.

À l’extracteur de jus, à la centrifugeuse ou acheté en bouteille.

En hiver, base carotte + céleri, betterave (crue), chou vert, chou-fleur, gingembre, citron, herbes (coriandre, persil, ciboulette…), épinard, roquette…

En été, tomate, concombre, courgette, poivron, melon, pastèque…

Se conserve 24H au Frigidaire. On conserve la peau des légumes pour faire les jus.


6- Je prends soin de mon sommeil.

Un sommeil réparateur est essentiel, en effet c’est pendant celui-ci que votre corps se régénère. Il est nécessaire d’avoir une glycémie constante dans la journée pour passer de bonne nuit. Un apport de glucides à chaque repas est donc bénéfique. On observe souvent un mauvais sommeil chez les personnes s’interdisant les glucides le soir. Ces derniers ont un sommeil plus léger et moins réparateur.

7- Je fais de l’exercice physique un peu tous les jours.

Marche, vélo, natation, pilates, cours collectifs…il y en a pour tous les goûts. Le sport vous permettra de vous oxygéner, de vous déstresser et de faire fonctionner vos émonctoires ( foie, reins, poumons, peau, intestins).

8- Je me mets à la cohérence cardiaque 3 fois par jour 5 minutes!

J’apprends juste à respirer pour souffler! Et oui, j’en reparle encore. Mais cette technique a tellement de bénéfices! Notamment celle d’abaisser le stress et donc le cortisol et joue indirectement sur la glycémie ! Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici.

9- Je pense positif et je me sens bien.

Apprendre à gérer ses émotions qui nous lient au sucré est un gros challenge qui est très utile. Pourquoi en mangez-vous? Et quand? Plutôt en fin de repas? Par habitude… Entre les repas? Cliquez ici Le soir? La retombée du stress de la journée , dans ce cas, méditation, yoga , pleine conscience, cohérence cardiaque AVANT le repas.

10- Je fais appel à l’aromathérapie si besoin.

Le géranium rosat. L’huile essentielle qui coupe les envies de sucre par excellence.

En inhalation ou 1 goutte à prendre avec une cuillère de miel ou une boulette de mie de pain 3 fois par jour pendant 3 semaines maximum.

Ne convient pas aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 12 ans par voie orale et déconseillé par voie orale pour les personnes traitées par allopathie pour un diabète, certains antipaludéens, antidouleurs et antitumoraux.

Avec toutes ces astuces je vous souhaite une bonne detox du sucre et beaucoup de bien-être! Le chemin peut être long et c’est à vous de trouver le juste milieu. Mais je vous le redis, le sucre est un poison qui a envahi notre vie.

Cuisiner des produits bruts et non industriels est un principe de base que je n’ai pas cité mais qui aurait toute sa place dans mes conseils. Régalez-vous de produits bruts, éliminez tous ces sucres cachés et ce glucose qui rend les enfants hyperactifs et prédispose au prédiabète et au surpoids. Utilisez des épices pour relever vos plats et faites-vous plaisir avec des aliments sains!

Si vous souhaitez avoir un suivi personnalisé, rien de tel que de faire appel à un professionel qualifié.


Sur ce, prenez soin de vous et à bientôt!


Magali Masson

Conseillère en naturopathie

Consultation en cabinet et en ligne

site: www.magalimasson.fr

99 vues0 commentaire